Le prisonnière) et séparer de Quebec, elle préfère vivre

Le context sociopolitique en 1939, la Grande-Bretagne et la France déclarent la guerre a l’Allemagne, ainsi le Canada doivent intervenir a cause des alliances. Pendent ce temps le Quebec était très religieuse et traditionnel avant les années 1945. Il y avait la grande Noiceurs, c’était l’année 1945-1959 qui était une période de 15ans après la guerre, une période ou le changement social frappe l’ensemble de la société québécoise comme les autres société occidentales. Ils ya a eu la constitution d’une nouvel espaces idéologique. Cela a fut déclenché la revolution Tranquille, c’est dans les années 1960, il y avait la separation des église catholique de l’Etat et de la construction d’une nouvelle indenture national québécoise.

Anne Hebert est nee le 1er aout 1916 dans un petit village situe a 40km au nord-ouest de Quebec. Dans la famille Hebert ils était 4 enfants, Anne (l’aînée), Jean, Pierre et Marie (meurt a 29ans). Le père d’Anne travaillait comme employé du gouvernement provincial. Il s’intéressait surtout aux livres quebecois, ils parlait a propos de ces livres a la radio et bien sur Anne les lisait. Anne est de descendance noble par son grand-père maternel, l’architecte du parlement de Quebec et aussi par sa grand-mère maternelle qui est la fille d’un depute fédéral seigneur de la ville ou elle était née. 
Anne était une personne qui se sentait contraignante ( prisonnière) et séparer de Quebec, elle préfère vivre a la campagne. C’est pour cette raison qu’elle trouver que la basse ville, la haut ville, les references aux ancêtres des familles des habitants de la vielle sont trop guindé, structuré et hiérarchisé. Pendant son enfance, Anne a eu une institutrice privée jusqu’a l’âge de 11 ans car c’était la coutume dans la faille de sa mere. De plus elle était complètement perdue et extrêmement folle quand elle a commencer l’école. Pour commencer sa carrière a écrire des pieces de theatres, poems, romans, elle a eu l’intérêt par sa mère. Anne trouver que la poésie de l’époque était ridicule et superficielle, mais sont enthousiasme de sont père la aider a convaincre   de trouver sont talent dans la poésie. Le Torres a était publier en 1950, avant que cette nouvelle a était publie, les éditeurs avaient refuser de publier sont oeuvre, c’est donc alors ou elle a eu le courage de la publier elle meme. 

We Will Write a Custom Essay Specifically
For You For Only $13.90/page!


order now

Le Torrent, est une histoire qui ce passe en Québec rural, dans les années 1920. François, un garçon timide mais brillant, habite dans une cabane au fond des bois avec sa mère Claudine, paysanne autoritaire et misanthrope. Leur vie est different a ceux qui sont dans les village, il sont isolée de tous, est ponctuée par les nombreux châtiments corporels que cette femme acariâtre fait subir à son fils, qu’elle destine à la prêtrise. S’opposant farouchement à ce destin tracé par sa mère,  elle est devenu un peu violente pour discipliner sont enfant.  En frappant son fils à la tête avec un trousseau de clefs pour le punir de sa désobéissance, la mère rend François définitivement sourd, mais lui donne accès ainsi à l’esprit du domaine : le monde sauvage . Malgré son handicap, François perçoit en effet la vibration tumultueuse du torrent et l’associe au sang grondant dans ses propres veines, expression de sa colère et de sa haine qui le conduiront au matricide. Un jour, dans ce qui sera considéré comme un accident, Claudine Perreault est piétinée à mort par Perceval, le cheval que François admire beaucoup parce qu’il a toujours résisté aux tentatives de dressage de sa mère. Francois rencontre par hasard, une jeune fille, Amica, est tomber amoureuse. 

Dans le Torrent, il y avait une nouvelle, l’ange de Dominique, cette nouvelle raconte une adolescente qui habite, avec son père et sa tante Alma dans une maison a flanc de falaise dans un petit village maritimes. Il ces passer un événement inattendu et inexplicable, la morts de sa mere. Elle était paralysée des jambes, alors sa vie semblait triste et seul. Un jour, elle lisait dans le jardin qui était situe en arrière de la maison, Dominique aperçoit un jeune garçons qui descendait de la falaise, comme si un “ange”. Dominique pense a tout ce quelle peut faire, elle pourra quitter la cour et de danser  devant la mer, elle pourra utiliser tout ses forces. 

Le Printemps de Cathrine, la nouvelle porte le nom du personnage principale de l’histoire. Les personnages sont; Catherine, Nathalie, le jeune soldat. Les personnage secondaire; jean et sa femme, mme Pichon, le pharmacien et sa fille, la patronne et nina. Catherine est introduite et elle est une fille très laide, maigre et petite. C’est pour cela qu’on l’appelle ‘La Puce’. Elle est aliénée du monde. «Catherine est de taille minuscule (…) Souvent, les hommes, pour se moquer, feignent de croire que la tête de la Puce n’était que le prolongement du comptoir, posaient ses rares cheveux noirs leurs bocks vides, en demandant avec de gros rires.» Les sœurs du couvant ne sont pas sauf non-plus d’où Nathalie vient aussi au bistro. Nathalie est une jeune sœur « aux yeux effarés, aux cheveux roux, tondus, aux taches d’or sur un visage enfantin.» 
Puisqu’il y a trop de gens au bistro, on leur ordonne de tout partir, ils sont libres. Les gens cherchent leurs familles. Nina, la fille du patron du bistro fuit à la bicyclette laissant Nathalie. Nathalie est pris par les soldats, elle cris pour que Catherine puisse la sauver mais vu qu’elle est tellement isolée elle pense seulement à elle et ne fait rien.En sortant, Catherine marche au milieu d’un champ où elle rencontre un beau soldat et passe la nuit avec lui.Le lendemain elle voit qu’il est très beau, elle le tue pour qu’il ne puisse pas la voir et rire d’elle. (L’oppression qui conduit au meurtre).« (…) Catherine a vu un œil bleu qui s’est ouvert, étonné plus que terrifié. Un œil d’enfant, si bleu. (…) Dans cet oeil bleu qui se fige pour toujours, un instant elle a vu luire je ne sais quelle enfance, jardin d’où elle demeure à tout jamais chassée.» Les themes reprensenter dans cette nouvelle est la guerre, captiver, liberte. Les procédés linguistique et stylistique; metaphor, hyperbole, personnification, périphrase, repetitions. Valeurs et symbole; la religion, liberté, feu, nature. 

Gabrielle Roy, Bonheur d’occasion, est une histoire qui se passe durant la Deuxième Guerre Mondiale, il y avait une famille Lacasse, qui habite dans le quartier de Saint-henri, c’était un millieu pauvre, covert d’usine et ou il y a plein de trains et bateaux. Azuriu qui est le père, était un rêveur qui pensait a des project a faire qui n’aboutissent jamais. Il garder jamais un emplois et Rose Anne , la mere est une femme qui force a maintenir la famille. Cette une très grande famille, ils sont plusieurs enfants; Florentine ( aînée), elle travaille come serveuse. Elle une jeune fille fragile, superficielle, passionnée, décidée. Elle s’est éprise de Jean Lévesque, un garçon très ambitieux qui ne pense qu’à sa future réussite et qui n’a pas l’intention de s’embarrasser d’une petite serveuse sur le chemin du succès. Ce Lévesque a un ami, fils de petit-bourgeois, Emmanuel Létourneau, un idéaliste qui s’est engagé dans l’armée. Pendant une permission, il tombe amoureux de Florentine. Pourtant, Florentine ne voit que Jean Lévesque. Pendant que ses parents sont en visite à la campagne, elle l’invite chez elle et il abuse d’elle. Elle se retrouve enceinte, mais elle ne dit rien  à personne et Lévesque, disparaît. Quelques semaines plus tard, Létourneau revient en permission pour deux semaines. Pour éviter la honte, Florentine a eu une idea : comme on est en temps de guerre, les mariages sont souvent précipités. Elle essaie de convaincre Emmanuel de l’épouser. Elle peut quitter Saint-Henri et éviter la honte et la misère qui auraient été le lot d’une mère célibataire.

Dans les nouvelles, les themes qui ce ressort, sont l’amour, la guerre, mort. Ces themes sont ce qui ressort car pendant ces temp d’années, il y a avait de la Deuxième Guerre Mondial. La plupart des jeunes femme pendant ce temps tomber amoureuse des soldats qui venait pour la guerre. Pendant la Deuxième guerre, ils y avait des mort, alors beaucoup de famille on perdue leurs enfants ou leurs mari et père. Anne Hebert et Gabrielle Roy, on presque le meme style littérature, dans le sense qui elles écrivent dépendaient dans le context sociohistorique/ politique de leur temps. 

Anne Hebert est une auteur engager, dans ces nouvelle elle démontre les comportement de la societe, envers les gens qui different de la ” norme “. Elle démontre aussi les context dont les historie ce déroule.